CALIP Group intègre une unité de soudure MIG robotisée

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

C’est un nouveau pas vers les équipementiers de véhicules électriques que vient de franchir CALIP Group en intégrant une nouvelle compétence de soudage MIG.

Afin de répondre au cahier des charges de notre client constructeur de véhicules électriques très haut de gamme, notre usine de CALIP Normandie profilé a intégré une nouvelle unité de soudure MIG dans la 3e partie de son bâtiment de Moult (14).

Cette cellule automatisée de soudage MIG, installée par notre fournisseur partenaire ACG, soude les éléments qui composent le pack batteries d’un nouveau modèle de véhicule électrique très haut de gamme.

Les composants du pack batteries sont usinés sur place à partir de profilés aluminium. Le robot de soudage effectue ensuite les soudures des sous-éléments. Les éléments sont ensuite envoyés au constructeur pour assemblage.

Ce procédé de soudage par voie liquide est très courant dans l’industrie automobile puisqu’il est facilement automatisable. La soudure est obtenue par adjonction de métal, ici l’aluminium, en créant un arc électrique qui liquéfie le métal d’apport et les surfaces en contact des pièces reliées. La présence d’oxygène et d’humidité étant proscrite, un gaz neutre est simultanément diffusé par la tête de soudure.

Notre service R&D a relevé le défi technique d’obtenir des cordons de soudure de qualité, malgré les caractéristiques contraignantes de l’aluminium. C’est un matériau très conducteur de chaleur et dont la température de fusion est basse (environ 650°C), il faut donc porter une attention toute particulière à la régulation de la qualité du bain de soudure, notamment lorsqu’il y a des épaisseurs différentes à souder. Par ailleurs, nous veillons à ce que nos soudures ne produisent pas d’alumine (oxyde d’aluminium) qui pourrait engendrer des fissures lors du refroidissement, mais aussi à ce qu’il n’y ait pas de présence d’humidité pour éviter des bulles dans le cordon de soudure lors du refroidissement.

La production a débuté et nous projetons d’en produire au-delà de 10 000 par an.

« Le pack batteries de ce modèle haut de gamme de voitures électriques qui sera commercialisé à partir de septembre 2021, sera entièrement conçu par notre usine de Moult. » Samuel Guérin – Directeur de CALIP Normande profilé

Plus d'articles